LOGO

Équipe de Recherche en Physique de l'Information Quantique



Thèses


@mastersthesis{Den11,
Year = {2011},
Abstract = {L’un des principaux obstacles pour construire un ordinateur quantique est la déco- hérence, laquelle limite grandement le temps alloué pour un calcul ainsi que la taille du système. Pour combattre la décohérence dans un système quantique, des protocoles de correction d’erreurs ont été proposés et semblent apporter une bonne solution à ce problème. Ces protocoles consistent à confiner l’information que contiennent les qubits dans un sous-espace nommé espace code. Après un certain temps d’évolution, on pose un diagnostique sur l’erreur qui s’est produite sur le système en effectuant des mesures indiquant s’il est toujours dans l’espace code où s’il a évolué vers un autre sous-espace.
Pour que de tels protocoles soient efficaces, les mesures effectuées doivent en principe être rapides et projectives. Cependant, pour plusieurs architectures de qubits existantes, les mesures sont faibles et se font de façon continues. De plus, elles peuvent introduire elles-mêmes des erreurs dans le système. Ces caractéristiques de mesure rendent difficile le diagnostique de l’erreur tel qu’il est effectué traditionnellement. Aussi comme les mesures peuvent introduire des erreurs, il n’est pas certain que les protocoles de diagnostique d’erreur traditionnels soient utiles.
Dans ce travail, on étudie l’utilité d’une mesure faible et continue dans un processus de correction d’erreurs. Cette étude s’est réalisée en deux volets. D’abord, on présente un protocole de correction d’erreur adapté aux architectures de qubits dont la mesure est faible et se fait de façon continue. On montre que ce protocole permet d’évaluer sous quelles conditions une mesure présentant ces caractéristiques peut aider à corriger des erreurs. Ensuite, on teste ce protocole de correction dans le cas particulier des qubits supraconducteurs. On établit sous quelles conditions la mesure sur ces qubits peut aider à diagnostiquer les erreurs et on étudie l’effet de différents paramètres expérimentaux dans ce contexte.},
author = {Gabrielle Denhez},
title = {Diagnostique optimal d’erreurs pour architecture de qubits à mesure faible et continue},
school = {Université de Sherbrooke},
local-url = {Den11.pdf}}