LOGO

Équipe de Recherche en Physique de l'Information Quantique

Bourse junior de l’ICRA – programme Nanoélectronique

Ouverture de poste

Bourse junior de l’ICRA – programme Nanoélectronique



2011-10-19

L’Académie des boursiers juniors de l’Institut canadien de recherches avancées est un programme de bourses prestigieux qui a pour objectif de favoriser les capacités de recherche et de leadership de jeunes chercheurs talentueux à une étape déterminante du début de leurs carrières. L’Académie offre des possibilités singulières d’épanouissement personnel et professionnel par l’intermédiaire d’un programme d’encadrement et de collaboration avec certains des meilleurs chercheurs du Canada et du monde. Dans le cadre des programmes de recherche novateurs de l’ICRA et de l’Académie des Boursiers juniors, qui favorise les capacités de leadership, les boursiers juniors apprennent à embrasser les valeurs fondamentales de l’ICRA : avoir une pensée large et imaginative qui transcende les disciplines et collaborer très étroitement avec leurs collègues. Ces expériences précieuses visent à marquer de façon importante le cheminement de carrière des boursiers juniors. Le programme Nanoélectronique de l’ICRA est à la recherche d’un chercheur postdoctoral exceptionnel pour combler un poste de boursier junior à partir de septembre 2012. Le candidat retenu examinera la théorie de systèmes optomécaniques quantiques basés sur des circuits à hyperfréquence supraconducteurs et des bits quantiques supraconducteurs. Le boursier junior collaborera avec des groupes de renommé international composés des membres de programme de l’ICRA, sous la direction conjointe des professeurs Alexandre Blais (Université de Sherbrooke (Québec)) et Aashish Clerk (Université McGill (Montréal)). Par conséquent, on s’attend à ce que le boursier junior partage équitablement son temps entre l’Université de Sherbrooke et l’Université McGill. Il s’agit d’une rare occasion de vivre deux environnements de recherche distincts, en plus d’acquérir des compétences complémentaires de deux professeurs chevronnés et de leurs groupes de recherche. Pour de plus amples renseignements sur ce défi intéressant, voir la suite de cette annonce. Le programme Nanoélectronique élabore, mesure, contrôle et prévoit les propriétés des systèmes à nanoéchelle, dans le but de comprendre et d’exploiter les nombreux phénomènes intéressants issus de cette échelle de longueur, dans le cadre du traitement, de l’archivage et de la transmission de l’information. La vision du programme comprend la maîtrise des photons simples et l’état de spin d’électrons afin de jeter les bases scientifiques de la nanoélectronique. À l’heure actuelle, le programme met l’accent sur cinq domaines interdépendants : 1. la localisation de la lumière et la nanophotonique; 2. les cavités quantiques et résonateurs; 3. l’électronique moléculaire; 4. la spintronique; et 5. la nanobioélectronique.

Le projet

Cette bourse examine les progrès réalisés dans les systèmes optomécaniques quantiques qui, au cours des dernières années, ont permis aux chercheurs de réaliser des régimes d’exploitation quantiques véritables et des régimes où les forts effets du couplage sont importants. Actuellement, sur le plan théorique, nous ne comprenons pas tout à fait les systèmes dans ces régimes, ni leur éventuelle utilité dans les applications d’information quantique. Ce projet vise à changer cette réalité. Nous espérons que l’établissement d’un cadre théorique donnera de nouveaux aperçus du problème général du bruit quantique dans les systèmes non linéaire contrôlés, un problème important dans divers systèmes physiques. Les deux professeurs chargés du projet possèdent de l’expertise complémentaire qui aidera de manière significative à la recherche. Le Dr Blais est spécialiste de l’EDQ des circuits et de l’optique quantique dans le cadre des circuits à hyperfréquence supraconducteurs, alors que le Dr Clerk possède une vaste expérience dans les systèmes électromécaniques quantiques et optomécaniques. Le candidat retenu peut également effectuer des recherches dans d’autres domaines de la matière condensée quantique et de l’optique quantique.

Admissibilité

ont admissibles les candidats ayant obtenu ou en cours d’obtenir un doctorat dans les trois années précédant la date prévue du début du programme de bourse. Le candidat retenu aura des antécédents exceptionnels et une histoire de succès dans la théorie de l’optomécanique quantique, la supraconductivité des circuits, l’optique quantique, la matière condensée quantique ou dans d’autres domaines étroitement connexes. Le boursier junior doit avoir fait preuve d’excellence dans les collaborations interdisciplinaires, d’une attitude pratique, de compétences de communication supérieures et de qualités de leadership. En outre, le candidat retenu doit s’intéresser à explorer l’apport de la recherche à la société, en collaboration avec ses pairs des autres programmes de l’ICRA.

Durée

Dans les deux premières années, les boursiers juniors reçoivent des subventions selon les critères ci- dessous, alors qu’ils évoluent dans un programme de l’ICRA. Par la suite, l’ICRA défrayera pendant trois années supplémentaires les dépenses des anciens boursiers juniors pour assister aux réunions de l’Académie.

Valeur

70 000 $ CAN par an – salaire et avantages sociaux compris 5 000 $ CAN par an – soutien à la recherche

Comment postuler

Les candidats doivent soumettre la demande par l’intermédiaire du système de présentation de demandes en ligne. Toutes les exigences et les instructions relatives à la demande figurent sur : http://www.icra.ca/academie-des-boursiers-juniors. La date limite de présentation des demandes est le 20 janvier 2012. Prière de visiter le site Web dès aujourd’hui pour obtenir de plus amples renseignements sur l’ICRA et sur l’Académie des boursiers juniors.