LOGO

Équipe de Recherche en Physique de l'Information Quantique

Deux images proposées par des étudiants de l’UdeS parmi les finalistes

Concours La preuve par l’image de l’Acfas 2012

Deux images proposées par des étudiants de l’UdeS parmi les finalistes



2012-05-09
Caroline Fortin
Deux images issues de recherches en physique de l’Université de Sherbrooke se retrouvent parmi les finalistes du concours La preuve par l’image organisé par l’Association francophone pour le savoir (Acfas). Julien Camirand Lemyre et David Roy-Guay, étudiants au Département de physique de la Faculté des sciences, ont sans contredit su mettre en valeur les recherches scientifiques de leur domaine d’étude.

Micrœil

Julien Camirand Lemyre présente une image tirée de nanofils métalliques sur matériau semi-conducteur. «Il faut travailler à l’échelle de l’électron pour construire un ordinateur quantique, explique l’étudiant. Une des approches consiste à dessiner des nanofils sur un matériau semi-conducteur. Une résine est d’abord étalée. Puis un faisceau d’électrons y dessine des nanotranchées qu’on remplit d’une couche métallique de titane et d’or. Cette couche formera les nanofils. Lorsque l’on dépose l’or, plusieurs électrons entrent en collision avec la résine. Ce contact puissant modifie la structure chimique de la résine et provoque parfois des micro-explosions, comme ce "micrœil"», précise-t-il.

Un microtombeau de lumière

David Roy-Guay, lui, propose une image issue de la surface d’un diamant. «Nous sommes à la surface d’un diamant "né" en laboratoire, constitué de carbone, comme sa version naturelle, explique-t-il. Il a ici été bombardé d’atomes d’azote afin de créer des imperfections avec une précision inégalée… En fait, ce bombardement "fait sauter" des atomes de carbone, créant des trous près desquels l’azote vient se loger. Ce phénomène génère des "centres colorés" émettant de la lumière dans le spectre du visible. L’informatique quantique, entre autres, bénéficie de ces travaux», explique-t-il. Les images des 20 finalistes du concours La preuve par l’image 2012 sont exposées à la Grande Bibliothèque jusqu’au 27 mai. Il est également possible de voter pour son image préférée jusqu’au 31 août sur le site de Radio-Canada. Le concours La preuve par l’image vise à stimuler l’intérêt et la curiosité pour la connaissance scientifique auprès de tous les publics en mettant de l’avant ce formidable moyen d’apprentissage et de communication qu’est l’image.

Source