LOGO

Équipe de Recherche en Physique de l'Information Quantique

Le Département de physique premier par son impact au Québec, troisième au Canada

Classement de Mapping Scientific Excellence

Le Département de physique premier par son impact au Québec, troisième au Canada



2013-09-26

Mapping Scientific Excellence est une application Web qui permet de visualiser géographiquement les principaux centres de recherche dans le monde, en plus de comparer leur influence par rapport aux autres, dans une discipline donnée. Le classement est basé sur l’impact des publications d’un département ou d’une institution. L’attribution des rangs est établie selon la probabilité qu’un article scientifique figure parmi les 10 % les plus cités de son domaine. Si possible, une cote est donnée à chaque institution. Meilleure est la cote, meilleure est la position de l’université. Une cote de 0,15 et plus est considérée comme excellente. Le Département de physique de l’UdeS occupe une place de choix dans ce classement établi par des chercheurs européens.

L’UdeS obtient la cote la plus élevée au Québec en physique, soit 0,191. Suivent ensuite l’Université McGill (0,189) et l’Université de Montréal (0,172). L’UdeS se classe troisième au Canada, derrière l’Institut Perimeter pour la physique théorique de Waterloo en Ontario (0,293) et l’Université de Victoria en Colombie-Britannique (0,218).

Les chercheurs qui ont élaboré le Mapping Scientific Excellence ont collecté, sur la banque de données Scopus, des données sur les articles publiés dans chaque institution. Pour être considéré, le groupe de recherche devait avoir publié au moins 500 articles, évaluations ou conférences entre 2005 et 2009. Les citations qui servent à établir le classement ont été prises en considération jusqu’à la fin de l’année 2011.

«Le Département de physique a fait le choix stratégique de concentrer ses efforts de recherche et ses embauches dans des domaines porteurs de la physique, ce qui a permis, malgré sa taille moyenne, d’atteindre une masse critique de chercheurs de grand calibre dans ces domaines et de rayonner à l’échelle internationale», explique le directeur du Département, David Sénéchal.

Le Département de physique œuvre principalement dans la supraconductivité et l’information quantique. Les découvertes des chercheurs de l’UdeS ont permis au Département de se hisser au sommet des universités au pays en physique.

Informations complémentaires