LOGO

Équipe de Recherche en Physique de l'Information Quantique

Le professeur Alexandre Blais décroche la bourse Steacie Photo : Michel Caron

Le professeur Alexandre Blais décroche la bourse Steacie



2010-06-01

Théoricien spécialiste de l’information quantique, le professeur Alexandre Blais a reçu, le 1er juin, la bourse Steacie, l’une des plus prestigieuses distinctions en sciences et en génie au Canada. Attribuée par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG), la bourse s’accompagne d’importantes subventions en fonds de recherche et d’équipement. Elle permet aux lauréats d’être dégagés de toute charge administrative ou d’enseignement afin qu’ils consacrent tout leur temps et leurs efforts à la recherche. À titre de boursier Steacie, Alexandre Blais poursuit ses travaux pour améliorer les aspects pratiques de la construction de bits quantiques, ou qubits, qui sont à la base des futurs ordinateurs quantiques. «Nous savons qu’un ordinateur basé sur les lois de la mécanique quantique serait largement plus performant que nos ordinateurs actuels, explique le professeur Blais. Le défi est toutefois de proposer des méthodes pratiques et réalistes pour la réalisation d’un tel ordinateur.» En 2007, Alexandre Blais et ses collègues ont mis au point le premier bus quantique (qubus), ce qui a grandement accéléré les recherches sur la conception d’un d’ordinateur quantique, dont la puissance de calcul atteint des sommets presque inimaginables. Ce jeune professeur a déjà plus de 2000 citations scientifiques et, depuis qu’il est en poste à l’Université de Sherbrooke, il a notamment publié dans les plus grandes revues scientifiques : quatre articles dans Nature, quatre dans Physical Review Letters et deux dans Science. Le professeur Blais poursuit des collaborations avec l’équipe de recherche en physique de l’information quantique de la Faculté des sciences et a également établi des collaborations fructueuses avec les plus importants groupes à travers le monde : Yale au États-Unis, ETH Zürich en Suisse, NEC au Japon et CEA-Saclay en France. «Le champ de recherche qu’Alexandre Blais a cocréé – l’électrodynamique quantique en circuit – a littéralement changé le domaine des qubit supraconducteurs », témoigne le professeur André-Marie Tremblay, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en physique de la matière condensée. «Son impact profond se fait désormais sentir dans d’autres domaines, y compris l’optique quantique et la physique atomique. L’électrodynamique quantique en circuit est également largement considérée comme l’une des approches les plus prometteuses pour la mise en œuvre d’un ordinateur quantique.» Les bourses commémoratives E.W.R. Steacie du CRSNG sont accordées en mémoire d’Edgar William Richard Steacie, chimiste et chef de file en recherche qui a contribué largement au développement des sciences au Canada pendant et immédiatement après la Seconde Guerre mondiale.

Source