LOGO

Équipe de Recherche en Physique de l'Information Quantique

Stage postdoctoral de prestige



2015-09-29

Le Département de physique de l’Université de Sherbrooke invite les candidatures pour jusqu’à cinq stages postdoctoraux dans les domaines des matériaux quantiques, de l’information quantique et de l’ingénierie quantique, et en particulier à l’interface ce des domaines. L’Université de Sherbrooke s’est récemment vue octroyer une subvention de $33,5M du programme Apogée du gouvernement du Canada et de $8M de la Fondation Canadienne pour l’Innovation dans le but de devenir un leader mondial en recherche et en éducation grâce à une synergie unique entre ses secteurs d’excellence en sciences des matériaux quantiques, de l’informatique quantique et de l’ingénierie quantique.

Un Doctorat ainsi qu’un programme de recherche exceptionnel dans l’un de ces domaines, ou encore avec un fort potentiel de transfert technologique sont requis. Ces stages postdoctoraux sont d’une durée de deux ans avec possibilité de renouvèlement. Les candidatures exceptionnelles pourront être retenues pour des bourses de prestige d’une durée maximale cinq ans. Nous offrons des salaires compétitifs ainsi qu’un appui à la recherche incluant un budget de voyage, l’opportunité d’inviter des collaborateurs, d’organiser des ateliers et des conférences. Les stagiaires postdoctoraux travailleront en étroite collaboration avec un ou, idéalement, plusieurs membres du département et auront l’opportunité d’interagir avec des chercheurs d’envergure internationale.

Les 14 professeurs-chercheurs du département ont déjà fait leur marque entre autres dans les domaines suivants : la supraconductivité, les électrons fortement corrélés, les matériaux à ordre topologique, le magnétisme, les algorithmes quantiques, la correction d’erreur quantique, les qubits supraconducteurs, la métrologie quantique, les qubits de spin, les applications photoniques et la physique mésoscopique. De plus, les membres du département entretiennent des liens avec le département de génie électrique, dont l’expertise inclut la micro-/nano-fabrication, l’électronique froide, les transistors à électrons uniques, le packaging et l’intégration. Les chercheurs sont membres du Regroupement Québécois sur les Matériaux de Pointe (RQMP) et/ou de l’INstitut TRansdisciplinaire d’Informatique Quantique (INTRIQ). Plusieurs sont aussi membres d’un programme de l’Institut Canadien de Recherches Avancés (matériaux quantiques, information quantique, nanoélectronique). Les chercheurs ont accès à des ressources de calcul importantes, à un parc d’équipements de classe mondiale en nanotechnologies et pour la caractérisation de matériaux et de dispositifs quantiques.

Pour informations supplémentaires, consulter :
http://www.usherbrooke.ca/physique

http://www.cfref-apogee.gc.ca/news_room-salle_de_presse/press_releases-communiques/2015/Universite_de_Sherbrooke-fra.aspx

http://www.rqmp.ca/

http://www.intriq.org/

http://www.cifar.ca/

http://epiq.physique.usherbrooke.ca

Réception des candidatures

Prière de faire parvenir un curriculum vitae accompagné d’une lettre contenant une courte description des intérêts de recherche et du programme de recherche proposé, de même que trois lettres de recommandation à l’appui de votre candidature, en provenance directement des signataires. Faire parvenir le matériel à l’adresse électronique suivante :

postdoc-application-physique@usherbrooke.ca

Les candidats peuvent contacter un professeur du département pour de l’information supplémentaire.
Uniquement le matériel reçu au plus tard le 30 novembre 2015 sera pris en considération.

Les conditions de travail sont régies par les conventions collectives en vigueur.  LUniversité respecte le principe daccès à l’égalité en emploi pour les femmes.  Toutes les personnes qualifiées sont invitées à poser leur candidature, mais la priorité sera donnée aux Canadiennes et Canadiens et aux résidentes permanentes et résidents permanents. LUniversité de Sherbrooke souscrit à un programme daccès à l’égalité en emploi et un programme d’équité en emploi pour les femmes, les membres des minorités visibles et ethniques, les Autochtones et les personnes handicapées.